…du skate Banzaï

…du skate Banzaï

Sa « planche » en plastique orange, qu’il fallait recouvrir d’anti dérapant pour les journées humides et qui finissait par se bomber avec le temps, ses roues d’origine en caoutchouc gris. Léger, plutôt silencieux, court et maniable, pas cher, c’était l’idéal pour se lancer à l’assaut des premiers « Skate Park » ou dévaler les rues en pente du quartier.

0
0
Partagez cette page sur :

Laisser un commentaire