…du pressoir à pommes.

…du pressoir à pommes.

Le voisin de notre maison de campagne chaque automne pressait les pommes.

Pas n’importe lesquelles non, ces petites pommes fripées, souvent gâtées et remplies de jolis petits vers. Ces petites pommes étaient écrasées dans un énorme pressoir en bois, rangé à l’entrée même de la cave remplie de gros fûts en bois. En tout cas, le cidre qui sortait quelques mois plus tard de cette grande manœuvre était dans mon souvenir plutôt… râpeux !

Mais à y repenser, c’était le meilleur cidre qu’on ait jamais goûté…

0
0
Partagez cette page sur :

Laisser un commentaire

1 commentaire pour “…du pressoir à pommes.”